2022 04 24 Logo Cercle B S Aligné.jpg

 

REMISE DES PRIX DU CONCOURS 2022

La cérémonie de remise des prix aux lauréats du Concours de Nouvelles 2022 du Cercle de la Mer de Lorient - Bretagne Sud s'est déroulée

 

Samedi 28 mai 2022 à 16 h 00 - Siège du Cercle de la Mer

Salle du CEFCM

 

10 Rue François Toullec - 56100 LORIENT

 

Monsieur René MONIOT BEAUMONT, Littérateur de la mer, parrain du concours  a honoré  de sa présence cette cérémonie au cours de laquelle les nouvelles primées ont été lues ou présentées en vidéo lecture par les lauréats éloignés.

IMG_4642.JPG

Monsieur René MONIOT BEAUMONT, "littérateur de la mer" et parrain du Concours de Nouvelles 2022 a remis le 1er prix à Madame Christiane BROCHE pour son très beau texte "La Barre à roue"

 

 

 

 

 

Discours de Liliane CARRIOU

Présidente du Cercle de la Mer Lorient - Bretagne Sud

Mesdames, Messieurs, chers amis bonjour,

Bienvenue au Cercle de la mer pour la remise des prix de notre concours de nouvelles.

Nous avons l’honneur d’accueillir Monsieur Ronan LOAS Maire de Ploemeur, Vice-président de Lorient Agglomération et Vice-président du département du Morbihan.

Ainsi que le parrain du concours de nouvelles Monsieur René MONIOT BEAUMONT,  capitaine de la marine marchande, écrivain et auteur de livres consacrés à l’histoire maritime et du peuple de la mer des côtes françaises.

Le Cercle de la mer est une « Association loi 1901 d’intérêt général »

Elle est constituée de membres actifs, membres associés, et de membres bienfaiteurs.

2022,  90 adhérents et 4 associations liés au monde maritime.

Nous sommes tous liés par la même passion « L’Amour de la mer »

Je tiens à exprimer toute ma gratitude aux membres du conseil d’administration, toujours présents pour vous offrir un moment de convivialité et de bonne humeur lors de la remise des prix du concours de nouvelles.

Je tiens à remercier en tout premier lieu, André LE ROY responsable de l’organisation du concours de nouvelles pour sa grande disponibilité et son sens des responsabilités.

Je remercie Marie-Françoise COUVENHES Présidente du jury depuis plusieurs années pour son dévouement, son expertise, ses bons conseils et tout le travail fourni au sein de l’équipe.

Je remercie ensuite l’ensemble des membres du jury  Patricia, Maryvonne, Frédérique, Yann, Joseph, Bernard, qui nous ont fait l’honneur de bien vouloir lire avec attention et rigueur, toutes les nouvelles ainsi que  leur capacité d’analyse. Merci pour ce travail collectif et les bons moments passés ensemble.

Sans eux, il n’y aurait pas de concours de nouvelles.

Je passe la parole à Marie-Françoise Présidente du jury,

Monsieur René MONIOT BEAUMONT parrain du concours.

Monsieur le Maire Ronan LOAS

IMG_9956 - Copie (4).JPG

 

 

 

 

 

Discours de Marie-Françoise COUVENHES

Présidente du Jury du Concours de Nouvelles

Cercle de la Mer Lorient - Bretagne Sud

 Monsieur, Mesdames et Messieurs, chers amis,
Le thème proposé pour le concours de nouvelles 2022 du Cercle de la mer était

« Escale ».

Ce sont cette année 123 nouvelles d’adultes et 8 nouvelles de jeunes nouvellistes en herbe que le jury a lues. Que tous les auteurs soient remerciés et félicités.
Je profite également de ce moment pour remercier le jury. Sous la houlette d’André Le Roy qui organise le concours de nouvelles, le jury se compose de sept membres : Bernard Claverie, Patricia Hesters, Frédérique Mariotti, Joseph Micaux, Yann Plougoulm, Maryvonne Toullec    et    moi-même. Que tous soient remerciés de leur attention et des échanges suscités par la lecture.
Merci à René Moniot Beaumont, ancien capitaine de marine marchande, auteur et amoureux de littérature maritime d’avoir accepté d’être le parrain de cette édition 2022.
Le jury a été ouvert à toutes les interprétations du thème. L’escale c’est le lieu - et le temps - de relâche et de ravitaillement du navire, le moment où l’on descend à terre à l’aide d’une échelle … c’est l’origine du mot « escale » qui vient du latin « scala », qui signifie échelle… des Échelles du Levant dépeintes par Amin Maalouf à Conrad, Escales et départ, l’escale est au cœur de bien des récits    du    monde    maritime. Car c’est aussi le moment de tous les possibles, de toutes les expériences, parfois extrêmes. D’escales en escales, d’aventures en aventures pour Phileas Fogg et son fidèle Passepartout, Jules Verne construit son tour du monde en 80 jours.

Enfin le jury a été sensible à la forme même de la nouvelle, récit narratif bref, présentant une unité d’action et une chute, une sorte de pointe ou de concetto. Le jury a eu plaisir à se laisser surprendre.


6 nouvelles remarquables sont distinguées.

 

Commençons par les deux jeunes auteurs distingués. Ils n’ont pas pu être présents mais ils nous invitent au voyage : l’un est originaire    de la Réunion, l’autre de Polynésie !
Le premier prix est décerné à    un    jeune    auteur    de    12    ans : M. Axel BRILLAND RAMASSAMY résidant à Saint Pierre, à La Réunion, pour « La marine prend l’eau ».
Une surprenante histoire, nous sommes en 2035, alors que le porte-avion Charles de Gaulle fait escale en rade de Lorient, sont volés les plan d’un futur porte-avion, le Merkel. Ne    vous    inquiétez    pas,    les    malfaiteurs    seront    retrouvés    !

 

Le second prix est décerné à une    jeune    nouvelliste    de    16    ans    Keyla PANHELEUX, originaire de   Papetoai, à Moorea pour « Le Mystère Des Tuamotu(s) »,
Un jeune garçon part en mer avec son père, à la recherche d’une île, à la recherche d’un trésor, celui des Tuamotu...

IMG_9956 - Copie (3).JPG

Prix de la nouvelle adulte :
Le premier prix du Concours de nouvelles 2022 du Cercle de la mer est décerné à Mme Christiane BROCHE résidant à Lorient, présente aujourd’hui    pour    « La barre à roue » Un    récit    qui    a    su    émouvoir    le    jury,    saisi    par    l’inattendu    de  l’escale    dont    il    s’agit.    Je    n’en    dis    pas    plus    car    vous    allez    l’entendre,    lue    par    son    autrice.

2ème    Prix    : « Escales Atlantiques » de Mme Marie Laurence CANIVET,    sous    le    nom    de    plume    Marie    MEYEL,    résidant    à St Paul Trois Châteaux (Drôme), qui    est    déjà    une    autrice    confirmée.    Il    s’agit    du    récit    de    voyage    d’une    famille,    originaire    de    l’Aveyron,    qui    au    siècle    dernier,    s’embarque  à    Bordeaux    à    bord    de    la    Charente    des    Messageries    Maritimes    pour    gagner    l’Argentine… le    récit    fait    vivre    le    spectacle    fébrile    des    quais    de    Dakar,    évocation    suggestive    d’une    escale.    Ne    pouvant    pas    être    présente,    l’autrice    nous    a    transmis    un    message    et    quelques    explications    supplémentaires    :

«    Je    tiens    à    vous    présenter    mes    excuses    pour    mon    absence    de    ce    jour.    J’habite    dans    la    Drôme    qui    est    à    quelques    centaines    de    kilomètres    de    Lorient    et    je    suis    aujourd’hui    dans    les    Bouches-du-Rhône    pour    la    Fête    du    Livre,    de    l’Art    et    des    Jeux.    Je    remercie    les    jurés    du    concours    de    nouvelles    du    Cercle    de    la    Mer    qui    a    placé    ma    nouvelle    «    Escales    atlantiques    »    à    la    deuxième    place.    Ce    texte    fait    écho    à    un    roman    que    j’ai    publié    en    auto-édition,    il    y    a    presque    un    an.    «    Les    cahiers    argentins    »    relate    l’histoire    de    Gustave    qui    part    en    Argentine    à    l’âge    de    10    ans    en    1922.    Pour    écrire    ce    roman,    j’ai    fait    beaucoup    de    recherches,    j’ai    parcouru    notamment    de    nombreux    documents    sur    l’immigration    argentine.    J’ai    donc    utilisé    un    recoin    de    mon    cerveau    pour    créer    cette    nouvelle    «    Escales    atlantiques    »,    basée    sur    des    faits    historiques.    J’ai    inventé    les    personnages    et    le    récit    en    pensant    aux    migrants    aveyronnais    partis    s’installer    en    Argentine    à    la    fin    du    19e    siècle.    Je    vous    invite    maintenant    à    lire    «    Escales    atlantiques    »    et    les    autres    nouvelles    gagnantes    de    ce    concours.    Merci    encore    au    Cercle    de    la    Mer.    Marie    MEYEL    »

3ème Ex æquo : « Léa , au cas où » de M. Julien BENETEAU résidant à Nancy (enregistrement)
Drôle    d’escale    pour    un    marin    d’eau    douce,    à    bord    d’une    péniche,    à    quai    sur    les    canaux    du    Nord    de    la    France.    Mais    là    encore    vous    allez    entendre    cette    nouvelle,    puisque    son    auteur    en    a    enregistré    la    lecture    pour    nous.

3ème Ex æquo : « Point d'ancrage » de M. Jean-Baptiste SIRVENTE résidant à Toulon. Enfin,    l’escale    peut    aussi    être    le    point    de    non-retour … c’est    le    cas    de    Dario,    en    escale    sur    une    île,    qui,    sur    un    coup    de    tête,    décide    de    ne    pas    rembarquer,    tournant    définitivement    le    dos    à    sa    vie    d’avant,    sa    compagnie,    sa    patrie,    sa    fiancée… pour    se    trouver    un    jour,    bien    des    années    plus    tard,    accoudé    à    un    bar,    auprès    d’une    jeune    fille    au    visage    étrangement    familier    et    découvrir    qu’une    enfant,    peut-être    la    sienne,    est    née    là-bas    et    recherche    son    père.

Qui sait ?

Enfin, nous annonçons le thème officiel de l'édition 2023 du concours de nouvelles du Cercle de la mer : " Un phare dans la nuit" ...

Le phare est cette lumière qui, au milieu de la nuit ou de la tempête, au milieu de la vie et des tourments, vous guide et vous rassure, vous évite de sombrer, c'est votre "bonne étoile" ! Ou bien le phare peut être trompeur et vous égarer...libre interprétation aux auteurs !

Coucher-de-soleil-Cordouan-©-SMIDDEST-5-scaled.jpg

UN PHARE DANS LA NUIT